Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

En bref
Si elle vivait aujourd'hui...

Quel domaine de la profession aurait choisi Jeanne Mance?

Denyse Perreault

|
01 sept. 2017
Quel domaine de la profession aurait choisi Jeanne Mance?

Le mot qui résume le mieux Jeanne Mance est «habiletés», estime Danielle Fleury. La présidente-directrice générale adjointe du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) s’exprimait, le 19 mai 2017, dans le cadre de l’événement «Montréal se souvient... de sa fondatrice Jeanne Mance», qui s’est tenu à l’Hôtel-Dieu de Montréal et au cours duquel plusieurs conférenciers ont entraîné l’auditoire sur les pas de Jeanne Mance, cofondatrice de Montréal.

Danielle Fleury, titulaire d’une maîtrise en sciences infirmières, avait intitulé sa présentation Jeanne Mance, infirmière et leader : un legs inspirant. Elle a rappelé certaines des « premières » de Jeanne Mance qui a été, en effet, la première infirmière laïque en Amérique du Nord et la première « directrice des soins infirmiers » et administratrice laïque d’un hôpital en Nouvelle-France.

Jeanne Mance a appris son travail en devant affronter directement les situations les plus diverses, a fait remarquer Danielle Fleury. Les victimes des guerres amérindiennes venaient se faire soigner auprès d’elle, et « elle a dû se montrer créative devant son premier scalp »!

Tout au long de sa vie, elle apprendra sans cesse tant auprès des Amérindiens que des Augustines de Québec (Jeanne Mance est arrivée d’abord à Québec, en août 1641, où elle passera plusieurs mois, côtoyant les Augustines, avant de se rendre à Montréal, le 17 mai 1642). Colons comme Amérindiens, personne ne se verra refuser des soins de la part de cette femme de cœur et de tête, dotée d’une grande ouverture d’esprit.
 

«Jeanne Mance analysait bien le cadre dans lequel elle évoluait et parvenait à faire avancer ses idées pour atteindre ses objectifs.»

Danielle FleuryPrésidente-directrice générale adjointe, CHUM


Femme d’impact et d’influence

Pragmatique et déterminée, elle a su s’entourer des bonnes personnes pour faire avancer ses idées, a expliqué Danielle Fleury. « Jeanne Mance analysait bien le cadre dans lequel elle évoluait et parvenait à faire avancer ses idées pour atteindre ses objectifs. »

Au 17e siècle, il fallait du culot à une femme pour partir à l’autre bout du monde et tenir tête aux autorités religieuses et laïques, a souligné Danielle Fleury. « Jeanne Mance a su faire preuve de très grandes habiletés politiques. »

Et si Jeanne Mance était l’une de nos contemporaines, quel visage de la profession infirmière présenterait-elle ? « Je ne doute pas que cette pionnière a vu dans la Nouvelle-France une possibilité de partir à l’aventure, croit Danielle Fleury. Elle aurait pu devenir une infirmière de colonie comme Irène Bergeron Dupont, qui a vécu 40 ans à Parent dans la Haute-Mauricie. Elle serait probablement une Ghislaine Télémaque, infirmière en dispensaire qui visite les malades du Nord-du-Québec, ou une Alice Girard, première doyenne de la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal. Elle serait peut-être une Isabelle Têtu qui, à la Clinique SABSA, soigne des personnes que le système de santé n’atteint pas... Jeanne Mance est une inspiration pour notre ville et pour notre profession à plusieurs égards. »

Née le 12 novembre 1606 à Langres, en France, cette grande figure fondatrice de Montréal y mourra le 18 juin 1673. Son corps est inhumé dans la crypte de la chapelle de l’Hôtel-Dieu.


Pour en apprendre plus sur Jeanne Mance

Deroy-Pineau, F. Jeanne Mance. De Langres à Montréal, la passion de soigner, Montréal, Fides, 2016, 144 p.

Loyola, A. « Le dernier souffle. Au cœur de l’Hôtel-Dieu de Montréal », 2017.

Loyola, A. « La folle entreprise, sur les pas de Jeanne Mance. Présentations et ciné-conférences à venir », 2017.

Pizelle, J.P. et R. Belleau. Jeanne Mance. De Langres à Montréal, une femme bâtisseuse, Chaumont (France), Le Pythagore, 2017, 296 p.

Pour aller plus loin

La subvention Coup de cœur leadership 2019 soutient Le Phare Enfants et Familles
En bref

La subvention Coup de cœur leadership 2019 soutient Le Phare Enfants et Familles

02 mai 2019
VIH et risque de transmission - Effet du traitement antirétroviral
En bref

VIH et risque de transmission - Effet du traitement antirétroviral

02 mai 2019
Jeunes proches aidants : avoir un parent atteint de cancer
En bref

Jeunes proches aidants : avoir un parent atteint de cancer

02 mai 2019
La portée de la culture collaborative dans la prévention et le contrôle des infections
En bref

La portée de la culture collaborative dans la prévention et le contrôle des infections

02 mai 2019
Isabelle Grondin. La passion des soins pédiatriques
En bref

Isabelle Grondin. La passion des soins pédiatriques

02 mai 2019
Risques des médicaments pendant la grossesse et l’allaitement
En bref

Risques des médicaments pendant la grossesse et l’allaitement

31 oct. 2018
Véronique Bonin. Le Nord, une pratique qui donne des ailes.
En bref

Véronique Bonin. Le Nord, une pratique qui donne des ailes.

28 févr. 2019
Nouvelles directives sur la prophylaxie à la vitamine K chez les nouveau-nés
En bref

Nouvelles directives sur la prophylaxie à la vitamine K chez les nouveau-nés

28 févr. 2019
Comment savoir si vos interventions constituent de la psychothérapie?
En bref

Comment savoir si vos interventions constituent de la psychothérapie?

31 oct. 2018
Dépistage néonatal de la fibrose kystique
En bref

Dépistage néonatal de la fibrose kystique

01 janv. 2018
Martine Duperval. La santé mentale au coeur de l’humain
En bref

Martine Duperval. La santé mentale au coeur de l’humain

01 janv. 2019
Rougeole: mieux gérer les cas de personnes non vaccinées et leur entourage
En bref

Rougeole: mieux gérer les cas de personnes non vaccinées et leur entourage

01 janv. 2019
Image professionnelle des infirmières : une prise de position actualisée
En bref

Image professionnelle des infirmières : une prise de position actualisée

12 déc. 2018
Risques de déclin cognitif. Trois cibles d’intervention reconnues
En bref

Risques de déclin cognitif. Trois cibles d’intervention reconnues

31 oct. 2018
La réglementation sur le tabac mise à jour pour mieux protéger les consommateurs.
En bref

La réglementation sur le tabac mise à jour pour mieux protéger les consommateurs.

31 oct. 2018
La prévalence de l’exposition des nouveau-nés passe du simple au triple
En bref

La prévalence de l’exposition des nouveau-nés passe du simple au triple

01 sept. 2018
L'acuité des soins: Pour une prise en compte de toutes les activités infirmières
En bref

L'acuité des soins: Pour une prise en compte de toutes les activités infirmières

01 sept. 2018
A 101 ans, Marie Guimond raconte son parcours d'infirmière à travers le monde.
En bref

A 101 ans, Marie Guimond raconte son parcours d'infirmière à travers le monde.

01 sept. 2018
Ambiance de fête à Sherbrooke pour les JIIQ 2018
En bref

Ambiance de fête à Sherbrooke pour les JIIQ 2018

01 mai 2018
Des avancées majeures pour les IPS
En bref

Des avancées majeures pour les IPS

01 mai 2018