Pratique professionnelle

 

Espace de ressources pour l'infirmière et l'infirmier

 

Pratique professionnelle
L'expérience de novices dans la profession

Ce qui les passionne et ce qui les irrite

Par Lucie Lemelin, inf., Ph. D., Chantal Verdon, inf., Ph. D., et Chantal Saint-Pierre, inf., Ph. D.

|
28 févr. 2019
Ce qui les passionne et ce qui les irrite
© Shutterstock / Monkey Business Images

Depuis 2004, les novices titulaires d’un diplôme d’études collégiales (DEC) sont invitées à poursuivre leur formation à l’université. Elles peuvent alors opter pour le cheminement DEC-BAC et obtenir leur baccalauréat en sciences infirmières en seulement deux ans. En moyenne, une novice sur deux (52 %) de la cohorte 2017-2018 a suivi cette voie (OIIQ, 2018). Elles profitent ainsi d’une occasion idéale de réfléchir de façon approfondie et critique au contexte dans lequel s’effectue la pratique clinique.

Plusieurs préoccupations sont partagées dans le cadre des cours universitaires, particulièrement dans les cours portant sur les fondements de la discipline infirmière (modèles et théories en sciences infirmières). Les novices confient entre autres qu’elles affrontent de nombreux irritants comme le climat de travail tendu (Lavoie-Tremblay et al., 2005), le manque de soutien par les pairs ou le supérieur (Viens, Lavoie-Tremblay et Mayrand-Leclerc, 2002; Lavoie-Tremblay et al., 2008), le déséquilibre entre les exigences du travail et les ressources (Lavoie-Tremblay, Trépanier, Fernet et Bonneville-Roussy, 2014), le manque de reconnaissance (Lavoie-Tremblay, O’Brien-Pallas, Gélinas, Desforges et Marchionni, 2008) et les contraintes liées au manque de temps (Wade et al., 2008). Ces situations vont à l’encontre de leur idéal de pratique (Lavoie-Tremblay, Fernet, Lavigne et Austin, 2016; Lavoie-Tremblay et al., 2010).

Ces constatations faisant écho à leurs propres réflexions sur la pratique infirmière, trois professeures de l’Université du Québec en Outaouais enseignant les fondements de la discipline infirmière ont jugé important de décrire ce que vivent ces novices par l’entremise d’un projet de recherche. L’objectif de cette démarche est de nourrir une réflexion sur la pratique des novices en vue de mettre en place des stratégies d’enseignement-apprentissage (séminaires, mises en situation, partage d’expériences, etc.) chargées de sens. Cette réflexion fait émerger des défis en rapport avec les irritants mentionnés précédemment. L’ensemble du projet permet de constater que les fondements de la discipline infirmière constituent un jalon nécessaire afin de susciter des prises de conscience chez les novices. Ainsi, elles apprennent que leur pratique devrait s’appuyer sur des considérations théoriques et sur les résultats probants plutôt que sur le statu quo et la culture des milieux de soins.

Le présent article décrit une étude qualitative menée en 2015 auprès d’une cohorte d’infirmières novices au premier trimestre de la partie universitaire du continuum de formation DEC-BAC. L’approbation du comité d’éthique de la recherche obtenue, l’étude a été présentée dans le cadre d’un cours sur les fondements de la discipline infirmière. Le travail académique proposé aux novices pour cette étude consistait à mettre par écrit et de façon anonyme le fruit de leurs réflexions personnelles. Pour les besoins de l’étude, 21 réflexions de novices ont été recueillies.
 

Ce qui passionne et ce qui irrite les novices

Les résultats se comprennent à la lumière des travaux de Paterson et Zderad (1988), deux infirmières théoriciennes qui ont exploré les liens entre les infirmières et les personnes soignées. Ces théoriciennes proposent une façon de concevoir le soin comme un échange entre les personnes faisant appel à trois processus : nourrir le lien à l’autre (moi vers l’autre), être nourrie par ce lien (l’autre vers moi) et, enfin, le rapport qui se dégage entre les personnes. Selon cette façon de voir, les personnes partagent des connaissances et des expériences qui les amènent à cheminer ensemble. Il existe alors un mouvement de va-et-vient entre soi et les autres influençant les expériences. L’étude démontre ce même mouvement entre la novice, la personne soignée, ses collègues et son environnement de travail.

 

 


Références

Lavoie-Tremblay, M., Bourbonnais, R., Viens, C., Vézina, M., Durand, P. J. et Rochette, L. (2005). «Improving the psychological work environment». Journal of Advanced Nursing, 49(6), 655-664.

Lavoie-Tremblay, M., Fernet, C., Lavigne, G. L. et Austin, S. (2016). «Transformational and abusive leadership practices: Impacts on novice nurses, quality of care and intention to leave». Journal of Advanced Nursing, 72(3), 582-592.

Lavoie-Tremblay, M., O’Brien-Pallas, L., Gélinas, C., Desforges, N. et Marchionni, C. (2008). «Addressing the turnover issue among new nurses from a generational viewpoint». Journal of Nursing Management, 16(6), 724-733.

Lavoie-Tremblay, M., Paquet, M., Duchesne, M. A., Santo, A., Gavrancic, A., Courcy, F. et Gagnon, S. (2010). «Retaining nurses and other hospital workers: An intergenerational perspective of the work climate». Journal of Nursing Scholarship, 42(4), 414-422.

Lavoie-Tremblay, M., Trépanier, S.-G., Fernet, C. et Bonneville-Roussy, A. (2014). «Testing and extending the triple match principle in the nursing profession: A generational perspective on job demands, job resources, and strain at work». Journal of Advanced Nursing, 70(2), 310-322.

Lavoie-Tremblay, M., Wright, D., Desforges, N., Gélinas, C., Marchionni, C. et Drevniok, U. (2008). «Creating a healthy workplace for new-generation nurses». Journal of Nursing Scholarship, 40(3), 290-297.

Mercadier, C. (2004). «Le travail émotionnel des soignants à l’hôpital: le corps au cœur de l’interaction soignant-soigné». Paris: Seli Arslan.

Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. (2018). «Portrait de la relève infirmière 2017-2018».

Paterson, J. G. et Zderad, L. T. (1988). «Humanistic nursing». New York: National League for Nursing.

Viens, C., Lavoie-Tremblay, M. et Mayrand-Leclerc, M. (2002). «Optimisez votre environnement de travail en soins infirmiers». Québec: Presses Inter Universitaires.

Wade, G. H., Osgood, B., Avino, K., Bucher, G., Bucher, L., Foraker, T., … Sirkowski, C. (2008). «Influence of organizational characteristics and caring attributes of managers on nurses’ job enjoyment». Journal of Advanced Nursing, 64(4), 344-353.

Pour aller plus loin