Salle de presse

Communiqués

Prix Innovation clinique Banque Nationale 2015

Un logiciel qui facilite le suivi des clients sous anticoagulothérapie

Chandler, le 13 juin 2015 – 

Le prix Innovation clinique Banque Nationale 2015 de l’Ordre régional des infirmières et infirmiers du Bas-Saint-Laurent/Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine est décerné au projet intitulé : Outil de gestion de l’anticoagulothérapie. Ce projet, piloté par deux infirmières du GMF Grand Gaspé, vise à faciliter la gestion de l’anticoagulothérapie par l’intégration d’un logiciel adapté au suivi de la clientèle anticoagulée. L’instauration de ce logiciel a amélioré la qualité des soins pour cette clientèle, grâce notamment à la convivialité de l’outil, qui permet d’accéder plus facilement aux données cliniques cruciales pour le suivi de cette clientèle et d’assurer un ajustement plus précis.

Avant l’implantation de cet outil, les infirmières du GMF Grand Gaspé assuraient le suivi de la clientèle sous anticoagulants par une compilation manuelle des données. Dans un premier temps, les infirmières vérifiaient les résultats d’INR (pour International Normalized Ratio, l’un des indicateurs de la coagulation sanguine), puis complétaient la feuille de suivi, avec les doses ajustées, avant de remplir le formulaire de liaison pour les pharmaciens. Lorsque les résultats se situaient à l’extérieur des balises de l’ordonnance collective, elles devaient revoir avec le médecin les feuilles complétées au préalable afin de connaître le profil du client. Cette façon de procéder exigeait beaucoup de temps et comportait un risque d’erreur plus grand puisqu’il fallait référer à plusieurs documents compilés manuellement. Elle n’offrait aucune vue d’ensemble de la situation clinique.

Ainsi, avec l’aide d’un technicien en informatique, les deux infirmières ont créé un logiciel qui permet de visualiser en un coup d’œil les informations cliniques pertinentes au suivi de chaque client et auquel certaines alertes cliniques ont été intégrées. Les infirmières de toutes les cliniques ont reçu la formation pour utiliser ce logiciel.

Ce nouvel outil permet d’inscrire toutes les données pertinentes au suivi de la clientèle sous anticoagulant, dont le résultat d’INR, l’ajustement effectué selon l’ordonnance collective, la distribution de la posologie selon les jours de la semaine, la date du prochain INR, etc. En ayant toutes les informations importantes sous les yeux, les infirmières peuvent informer les clients et consulter facilement l’historique d’anticoagulothérapie du client. Cela permet également de regrouper toute l’information importante à transmettre par le formulaire de liaison à l’intention du pharmacien communautaire.

Cet outil a réduit le temps consacré à la gestion des INR d’environ 50 % et a contribué à améliorer le suivi des personnes anticoagulées. Depuis l’instauration de cet outil, les infirmières ont accès plus facilement à l’ensemble des données utiles pour évaluer la situation clinique et assurer le suivi infirmier requis. Cet outil a donc optimisé le temps infirmier, ce qui a permis d’augmenter le nombre de patients présentant d’autres problèmes de santé, vus par jour.  

Le logiciel facilite également le travail de collaboration puisque les infirmières et les médecins ont accès aux données de toutes les cliniques à partir de leur poste de travail. Ils peuvent donc se consulter afin de mieux orienter leurs interventions. De plus, cet outil permet une meilleure continuité des soins et un service adapté au profil clinique de chaque patient, car peu importe la clinique d’anticoagulothérapie où le patient consulte, les infirmières ont accès aux données cliniques du patient et peuvent intervenir.

En somme, ce projet, précédé de recherches et d’études, permet une plus grande efficience, une meilleure continuité des soins et des services et diminue significativement le risque d’erreurs associées notamment à la retranscription de données. Avec cette nouvelle façon de faire, les infirmières ont enrichi leur collaboration avec les autres professionnels et ont optimisé leur contribution au suivi clinique de personnes.

Ce type de logiciel pourrait également être adapté à d’autres genres de suivis impliquant des ajustements médicamenteux, comme pour la dyslipidémie ou encore l’hypertension artérielle.

L’équipe de projet est composée de :

  • Annie Denis, infirmière clinicienne, et
  • Johanne Ferguson, infirmière.

Le concours Innovation clinique a été lancé par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec en 1995. Il vise à mettre en valeur les contributions cliniques novatrices des infirmières et des infirmiers de toutes les régions du Québec à la santé de la population, à la qualité des soins offerts et à l’avancement de la profession infirmière. Il contribue également à susciter l’échange d’information entre les membres de la profession. Les gagnants régionaux reçoivent une bourse de 1 000 $, et ils sont admissibles au Grand prix Innovation clinique remis à l’occasion du congrès annuel de l’OIIQ, qui se tiendra les 9 et 10 novembre 2015.

– 30 –

Source :
Renée Rivière
Ordre régional des infirmières et infirmiers du Bas-Saint-Laurent/Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Information :
Annie Denis
GMF Grand Gaspé
418 368-5609

Lauréanne Marceau
Chargée de projets, communications et relations avec les médias
Ordre des infirmières et infirmiers du Québec
514 935-2501, poste 258
514 895-1987