Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Soulager la douleur postopératoire à la maison

Le concours Innovation infirmière Banque Nationale vise à mettre en valeur les contributions cliniques novatrices d’infirmières et d’infirmiers partout au Québec.
22 oct. 2021
Soulager la douleur postopératoire à la maison

Cette semaine, découvrez le projet gagnant de Laurentides-Lanaudière, Analgésie ambulatoire par voie périnerveuse : quand l'infirmière est l'experte dans l'art de soulager!

C’est Julie Lebeau, infirmière clinicienne au service d'analgésie de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, qui a lancé l’idée d’utiliser l’analgésie ambulatoire en voyant que plus de 75 % des patients en postopératoire ressentaient de la douleur modérée à sévère à leur retour à domicile – douleur qui n’était pas toujours soulagée.

Un anesthésique local est perfusé par une pompe élastomérique pour soulager la zone opérée. Le patient peut donc retourner à la maison la journée même de la chirurgie, et ce, sans ressentir de douleur.

« Avec l’analgésie ambulatoire, les patients restent moins longtemps à l’hôpital; ils sont mieux soulagés, ressentent moins d’effets secondaires et ont moins besoin de médicaments », résume Julie Lebeau en soulignant le taux de satisfaction de 98 % des patients.

Chacun des membres a son rôle, que ce soit le pharmacien qui prépare la pompe élastomérique, l’anesthésiologiste qui installe le cathéter périnerveux, l’infirmière qui fait l’enseignement en pré-opératoire ou l’évaluation postopératoire, explique Natalia Gulpa, conseillère cadre en soins infirmiers – volet chirurgie, au sein de ce CIUSSS. Quant à l’infirmière clinicienne, elle accompagne le patient de son arrivée en préopératoire jusqu’à trois jours après sa chirurgie.

Un modèle exportable

L’équipe a constaté que des chirurgies qui demandaient une hospitalisation pouvaient être réalisées en mode ambulatoire. Les médecins ont adapté leurs façons de faire en favorisant, par exemple, les gestes moins invasifs et en consultant le service d'analgésie pour la gestion de la douleur. Cette réflexion a amené à une utilisation plus large de l’analgésie ambulatoire.

La thérapie est désormais disponible dans d’autres points de service, dont l’hôpital Santa Cabrini et la Clinique chirurgicale de Laval.

Pour en savoir plus

Pour aller plus loin