Pratique professionnelle
Perspective infirmière | Hiver 2022

Sténose aortique sévère : lorsqu’une porte se ferme, une autre s’ouvre

Lélia Holden, M. Sc. inf., IPSSA, Julie Dicaire, M. Sc. inf., IPSSA et Marly Alix, M. Sc. inf., IPSSA

Sténose aortique sévère : lorsqu’une porte se ferme, une autre s’ouvre

Le rôle de l’infirmière avant et après un remplacement de la valve aortique (RVA) chirurgical ou par cathétérisme (TAVI).

Objectifs d’apprentissage
  1. Décrire les signes caractéristiques de la sténose aortique sévère et les techniques de remplacement de la valve.

  2. Énumérer les examens et procédures qui permettent de détecter une sténose aortique et d’en déterminer la sévérité.

  3. Expliquer le rôle de l’infirmière dans la prise en charge du patient, avant et après le remplacement d’une valve aortique, notamment en matière de surveillance post-procédure et d’enseignement.

Les symptômes de la sténose aortique affectent des milliers de personnes. Le remplacement de la valve aortique (RVA) chirurgical ou par cathétérisme (TAVI) leur redonne une qualité de vie.

La sténose aortique est la pathologie valvulaire la plus cou­rante en Europe et en Amérique du Nord. Cette prévalence est en constante augmentation. Environ 5 millions d’Européens et 2,7 millions de Nord-Américains en sont atteints. Elle affecte particulièrement les personnes âgées de 75 ans et plus (Osnabrugge et al., 2013).

 

Pour aller plus loin