Pratique professionnelle

 

 

 

Pratique clinique
Utilisation continue de contraceptifs hormonaux combinés

Contraception en continue. Une femme doit-elle vraiment être menstruée régulièrement?

par le Comité d’experts en planning familial de l’INSPQ

|
01 mai 2018
Contraception en continue. Une femme doit-elle vraiment être menstruée régulièrement?
Crédit photo: Africa Studio/Shutterstock

Marie-Laure, une étudiante en soins infirmiers de 21 ans, ne désire plus avoir de menstruations. « C’est un vrai embarras! » vous dit-elle. Elle a des cycles menstruels réguliers tous les mois. Ses menstruations ne sont pas abondantes. Elles ne sont que légèrement douloureuses. Elle souhaite tout simplement les supprimer en raison de leur caractère incommodant. Est-il raisonnable de répondre au désir de Marie-Laure?

Marie-Laure est en bonne santé, n’a jamais été enceinte, ne fume pas, n’abuse pas de l’alcool et ne touche pas à la drogue. Elle ne prend aucun médicament sur une base régulière. De temps en temps, elle a recours à de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène pour soulager des céphalées de tension. Célibataire, elle n’a pas eu de relations sexuelles depuis quatre mois. Elle utilisait des condoms comme méthode de contraception avec le seul partenaire sexuel qu’elle a eu dans sa vie. « J’ai une amie qui prend la pilule sans l’arrêter depuis des années et qui n’a plus de menstruations, vous dit-elle. Je veux faire comme elle. » 

L’utilisation continue ou de longue durée de la contraception hormonale combinée (CHC) n’est pas nouvelle, la première étude scientifique à son sujet ayant eu lieu en 1977 (Loudon, Foxwell, Potts, Guild et Short, 1977). Ensuite, les méthodes contraceptives hormonales combinées − contraceptifs oraux combinés (COC), timbre contraceptif transdermique et anneau vaginal contraceptif – ont aussi fait l’objet d’études scientifiques quant à leur utilisation en continu ou de longue durée (Guilbert et al., 2007).

Ainsi, il est possible de se servir de toutes ces méthodes en continu, c’est-à-dire sans arrêt des hormones contraceptives, ou sur une longue durée, c’est-à-dire avec des périodes sans hormone (PSH) après plusieurs mois d’utilisation.

 


Références

Black, A., Guilbert, E., Costescu, D., Dunn, S., Fisher, W., Kives, S., . . . Whelan, A. M. (2017). No. 329-Canadian contraception consensus part 4 of 4 chapter 9: Combined hormonal contraception. Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada, 39(4), 229-268.
Bustillos-Alamilla, E., Zepeda-Zaragoza, J., Hernández-Ruiz, M. A. et Briones-Landa, C. H. (2010). Combined hormonal contraception in cycles artificially extended. Ginecologia Obstetricia de Mexico, 78(1), 37-45.
Curtis, K. M., Jatlaoui, T. C., Tepper, N. K., Zapata, L. B., Horton, L. G., Jamieson, D. J. et Whiteman, M. K. (2016). U.S. selected practice recommendations for contraceptive use, 2016. MMWR Recommendations and Reports, 65(4), 1-66.
Guazzelli, C. A., Barreiros, F. A., Barbosa, R., de Araujo, F. F. et Moron, A. F. (2009). Extended regimens of the vaginal contraceptive ring: Cycle control. Contraception, 80, 430-435.
Guilbert, E. et Lévesque, S. (2014). Regards sur la santé sexuelle des jeunes adultes au Québec : la grossesse non planifiée et la contraception. Journées annuelles de santé publique.
Guilbert, E., Boroditsky, R., Black, A., Kives, S., Leboeuf, M., Mirosh, M., . . . York-Lowry, J. (2007). Canadian consensus guideline on continuous and extended hormonal contraception, 2007. Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada, 29(7), S1-S32.
Institut national de santé publique du Québec. (2017). Protocole de contraception du Québec.
Institut national de santé publique du Québec. (2018 [sous presse]). Protocole de contraception du Québec.
Lakehomer, H., Kaplan, P. F., Wozniak, D. G. et Minson, C. T. (2013). Characteristics of scheduled bleeding manipulation with combined hormonal contraception in university students. Contraception, 88(3), 426-430.
Loudon, N., Foxwell, M., Potts, D. M., Guild, A. L. et Short, R. V. (1977). Acceptability of an oral contraceptive that reduces the frequency of menstruation: The tri-cycle pill regimen. British Medical Journal, 2(6085), 487-490.
Weisberg, E., Merki-Feld, G. S., McGeechan, K. et Fraser, I. S. (2015). Randomized comparison of bleeding patterns in women using a combined contraceptive vaginal ring or a low-dose combined oral contraceptive on a menstrually signaled regimen. Contraception, 91(2), 121-126.

Pour aller plus loin