Nouvelles

 

Actualités, chroniques et éditoriaux de l'Ordre

 

Actualité

Une formation gratuite sur le traitement accéléré des partenaires (TAP) en cas d’ITSS

13 mai 2021
Une formation gratuite sur le traitement accéléré des partenaires (TAP) en cas d’ITSS

À la suite de la détection d’une infection à Chlamydia trachomatis ou à Neisseria gonorrhoeae, la clinicienne ou le clinicien se doit d’assurer le soutien de la personne atteinte pour qu’elle avise ses partenaires.

Lorsqu’il est évalué peu probable que ses partenaires consultent pour un dépistage et un traitement épidémiologique, le traitement accéléré des partenaires (TAP) peut être envisagé. Comme le TAP ne permet pas au partenaire de recevoir les meilleurs soins préventifs, cette option requiert une analyse judicieuse des avantages et inconvénients, notamment selon le type d’infection en cause et la nature du traitement recommandé. Des précautions s’imposent donc lors de sa mise en œuvre.

C’est pourquoi la Programmation nationale de formation en ITSS de l’INSPQ, en collaboration avec la Direction de la prévention des ITSS du MSSS et le Programme national de mentorat sur le VIH et sur les hépatites (PNMVH), a développé un webinaire gratuit permettant aux cliniciennes et cliniciens d’intégrer dans leur pratique le TAP des personnes atteintes d’une infection Chlamydia trachomatis ou à Neisseria gonorrhoeae.

Pour visionner le webinaire

Pour aller plus loin