Accéder à la profession

Externat : activités professionnelles permises

Activités professionnelles permises

Vous pouvez exercer les activités professionnelles prévues à l'Annexe 1 du Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées par des personnes autres que des infirmières et des infirmiers en respectant les conditions qui y sont prévues. Vous devez vous assurer, avant d’exercer une activité autorisée, de posséder les connaissances et les habiletés requises.

Vous ne pouvez pas exercer d’activités professionnelles auprès d’un patient dont l’état de santé est dans une phase critique ou qui requiert des ajustements fréquents.

 

Portée des activités permises

Le Règlement précise les activités infirmières que vous pouvez exercer, mais tout comme les autres membres de l’équipe de soins infirmiers, vous pouvez également effectuer des activités non réservées à des professionnels (telles que celles des préposés aux bénéficiaires).

Toutefois, il est primordial de garder en tête l’objectif de l’externat : contribuer à l’apprentissage des étudiants en leur permettant d’exercer certaines activités professionnelles. Dans cette perspective, si vous effectuez des activités non réservées à un professionnel, celles-ci doivent vous permettre de contribuer à améliorer la qualité des soins tout en consolidant et en approfondissant vos connaissances en partenariat avec le membre de la profession infirmière qui vous est attribué dans le cadre de votre jumelage.

Annexe 1 du Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées par des personnes autres que des infirmières et des infirmiers

  1. Appliquer les mesures invasives d’entretien du matériel thérapeutique suivantes :
    • 1.1 irriguer un tube nasogastrique;
    • 1.2 irriguer un tube nasoduodénal;
    • 1.3 irriguer un tube de gastrostomie;
    • 1.4 irriguer un tube de jéjunostomie;
    • 1.5 entretenir un système de drainage vésical à demeure;
    • 1.6 effectuer les soins d’une trachéostomie.
  2. Effectuer les prélèvements suivants, selon une ordonnance :
    • 2.1 sang;
    • 2.2 urine;
    • 2.3 selles;
    • 2.4 exsudat de plaie;
    • 2.5 sécrétions trachéales;
    • 2.6 sécrétions gastriques;
    • 2.7 sécrétions vaginales.
  3. Prodiguer des soins et des traitements liés aux plaies et aux altérations de la peau et des téguments, selon une ordonnance ou selon le plan de traitement infirmier, dans les cas suivants :
    • 3.1 faire un pansement aseptique, y compris un pansement avec drain ou mèche;
    • 3.2 appliquer les pansements pour la prévention et le traitement des lésions de pression (stades 1 et 2);
    • 3.3 retirer les agrafes et les points de suture;
    • 3.4 effectuer les soins de stomie intestinale (colostomie, iléostomie);
    • 3.5 effectuer les soins au pourtour d’un tube de gastrostomie, de jéjunostomie, de cystostomie et de néphrostomie.
  4. Exercer la surveillance des signes neurologiques, neurovasculaires et vitaux.
  5. Mélanger des substances en vue de compléter la préparation d’un médicament, selon une ordonnance.
  6. Administrer, selon la voie indiquée, les médicaments ou autres substances suivants, lorsqu’ils font l’objet d’une ordonnance et, dans le cas des médicaments PRN, lorsque l’état du patient a été évalué préalablement par une infirmière ou un infirmier :

    • 6.1 de l’oxygène, par voie respiratoire;
    • 6.2 un médicament ou une substance autre qu’un sérum, qu’un médicament lié à un protocole de recherche, qu’une substance liée aux tests d’allergie ou qu’une substance anesthésique sous-cutanée :
      • 6.2.1 par voie orale et sublinguale;
      • 6.2.2 par tube nasogastrique et de gastrostomie si le tube est en place;
      • 6.2.3 par voie nasale, ophtalmique et otique;
      • 6.2.4 par voie topique;
      • 6.2.5 par voie vaginale et rectale;
      • 6.2.6 par voie intradermique, sous-cutanée et intramusculaire, après vérification par une infirmière ou un infirmier;
      • 6.2.7 par voie respiratoire;

         

    • 6.3 une drogue ou autre substance contrôlée, par voie orale, rectale, transdermique, intradermique, sous-cutanée et intramusculaire, après vérification par une infirmière ou un infirmier.
  7. Contribuer à la vaccination dans le cadre d’une activité découlant de l’application de la Loi sur la santé publique (RLRQ, chapitre S-2.2).
  8. Effectuer les traitements médicaux suivants, selon une ordonnance :
    • 8.1 installer un tube nasogastrique;
    • 8.2 faire un résidu gastrique;
    • 8.3 administrer un gavage;
    • 8.4 effectuer l’aspiration des sécrétions nasopharyngées;
    • 8.5 installer, changer ou enlever un cathéter vésical;
    • 8.6 faire un cathétérisme vésical;
    • 8.7 surveiller une irrigation vésicale;
    • 8.8 donner un lavement évacuant;
    • 8.9 effectuer un lavement par colostomie;
    • 8.10 installer un microperfuseur à ailettes (papillon) pour injection sous-cutanée intermittente ou pour perfusion faite par voie sous-cutanée;
    • 8.11 installer un cathéter intraveineux périphérique court de moins de 7,5 centimètres;
    • 8.12 administrer une solution intraveineuse sans additif à partir d’un cathéter intraveineux périphérique court de moins de 7,5 centimètres lorsque cette solution a été préalablement vérifiée par une infirmière ou un infirmier;
    • 8.13 installer et irriguer, avec une solution isotonique, un cathéter intraveineux périphérique court de moins de 7,5 centimètres à injection intermittente.

 

Nous joindre

Pour toute question d’ordre clinique :

514 935-2501 ou 1 800 363-6048, poste 213
infirmiere-conseil@oiiq.org